Blog The Avengers  Blog The Dark Knight Rises  Blog Amazing Spider-Man  Superman Man of Steel  Blog Captain America  Blog Thor  Blog Green Lantern  Blog Iron Man  Blog Wolverine  kickasslogo

Amazing Spider-Man: Limitation de la 3D pour plus de cascades en live !

Accéder au profil de l'auteur : Nicolas Garnier

moins-de-3d-amazing-spiderman
Le dossier de presse du film souligne un aspect inédit qui différencie cet Amazing Spider-Man de la précédente trilogie de Raimi. Le spectateur qui reconnait de plus en plus les effets spéciaux sur grand écran, découvrira cette fois-ci un maximum de scènes live.

Moins de Spider-Man en FX (effets spéciaux) pour plus de réalisme !

Pour le réalisateur Marc Webb, explorer une nouvelle facette de l’histoire de Peter Parker impliquait de raconter l’histoire d’une manière différente, plus naturaliste. Il explique : « Je voulais que le plaisir, le spectacle, l’action, la colère et l’humour aient l’air plus réalistes, qu’en marchant dans la rue on puisse imaginer que cela se produise. » Par conséquent, les cinéastes ont choisi de créer THE AMAZING SPIDER-MAN en utilisant le plus souvent possible des éléments du monde réel et en ayant recours aux effets visuels uniquement en cas d’absolue nécessité.
fx-amazing-spiderman-03
Pour atteindre cet objectif, Marc Webb a travaillé en étroite collaboration avec les frères Vic et Andy Armstrong et leurs fils – une famille réputée de cascadeurs de haut niveau, de coordinateurs de cascades et de réalisateurs deuxième équipe.

Andy Armstrong a travaillé avec son fils, James, en tant que coordinateur des cascades du film, et Vic a endossé le rôle de réalisateur deuxième équipe du film, avec son fils, Scott, au poste de coordinateur des cascades de la deuxième équipe.
fx-amazing-spiderman-01
Vic Armstrong déclare : « J’ai été très impressionné par le fait que Marc veuille aborder le film d’une manière plus réaliste. Pour Andy et moi, cela signifiait déterminer à quel moment passer de l’action générée par ordinateur aux véritables cascades pour augmenter les sensations fortes. »

Andy Armstrong commente : « Le spectateur reconnaît instinctivement si une scène est générée par ordinateur ou s’il s’agit d’un véritable être humain en action. Nous avons essayé d’avoir recours aux cascades et à l’action autant que possible, car cela augmente les sensations fortes et le suspense. »

Les Armstrong ont travaillé en étroite collaboration avec Marc Webb afin d’augmenter le nombre de cascades réalisées à la caméra. Grâce à une chorégraphie novatrice et à la conception, au développement et à la construction de nouveaux outils, ils ont permis à Spider-Man de se balancer plus haut et plus loin afin de procurer au public plus de sensations, plutôt que d’avoir uniquement recours aux effets visuels.
fx-amazing-spiderman-02
Le réalisateur commente : « Pour notre film, Andy a développé des systèmes qui augmentent le balancement d’une manière jamais vue. Le niveau d’ingéniosité et d’ingénierie qu’ont atteint les Armstrong est vraiment incroyable. »







A lire aussi :