CineComics.fr

Envoyer Imprimer PDF

Critique de SALT avec Angelina Jolie


salt-critique

Après les très musclés Mr. & Mrs. Smith et Wanted, Angelina Jolie s'était calmée avec un rôle plus intense dans le film de Clint Eatswood: L'échange.
Salt signe donc son retour au film d'action pour notre plus grand plaisir car, il faut l'avouer, la dame assure dans ce rôle.

Récemment passée par Paris, Angelina Jolie est venue saluer un public impatient de découvrir son nouveau film: SALT. Voici notre critique du film qui sortira sur les écrans le 25 août 2010.

Synopsis du film

affiche-saltEvelyn Salt a fait serment au devoir, à l'honneur et au pays en sa capacité d'officier de la CIA. Sa loyauté sera durement mise à épreuve lorsqu'un transfuge l'accuse d'être une espionne à la solde des Russes. Salt prend la fuite, usant de sa longue expérience dans l'ombre pour éviter la capture.
Les efforts de Salt pour prouver son innocence ne servent qu'à attiser les soupçons qui pèsent sur elle, alors que les efforts pour découvrir sa véritable identité redoublent, et que la question demeure : « Qui est Salt ? »

Salt c'est donc la remise au goût du jour du conflit entre américains et russes sur fond d'espionnage et d'agent infiltré. Le film raconte la course poursuite qui s'engage entre Salt (Angelina Jolie) et la CIA, qui l'accuse d'être un agent infiltré. Le début de l'histoire est bien ammené car le réalisateur joue avec nous pour nous envoyer sur des fausses pistes: Salt est-elle réeellement un agent infiltré ou est-ce une conspiration contre elle.

thumb_salt1

Malheureusement, rapidement l'histoire devient trop prévisible, on devine la révélation finale 45 min avant la fin du film, mais cela ne gachera pas notre plaisir de voir Angelina Jolie se demmener pour tirer au clair cette histoire. Course poursuite en voiture et moto, cascade, combat rapproché ... Angelina jolie donne de sa personne et le résultat est vraiment très convainquant, un Jason Bourne au féminin.

Le réalisateur du film, Phillip Noyce, n'est pas un grand nom du cinéma mais il avait déjà travaillé avec Angelina Jolie pour le film Bone Collector. Sa réalisation est sobre mais efficace, et les scènes d'action sont bien lisible avec des passages marquants.
On retrouve beaucoup de clins d'oeil aux films qui ont marqué le genre, tels Mission Impossible avec les faux visages en plastique, les cascades de Jason Bourne et bien evidemment les James Bond.

thumb_salt2

Je ne peux donc que vous conseiller d'aller voir ce film, qui marquera surement le début d'une nouvelle franchise grâce à une fin très ouverte. La bonne surprise de cette année.

Ma note:  7,5/10





relatedArticles

blog comments powered by Disqus