CineComics.fr





Envoyer
ironman3logospidermanrebootlogobatman3logosupermanrebootlogogreenhornetlogo1greenlanternlogocaptainamericalogoavengerslogoghostrider2logothorlogowolverinelogokickasslogohancock2logohulk2logoxmenfirstclasslogotoutes_les_news_cinecomics

 

 

Critique de Scott Pilgrim & the Infinite Sadness (volume 3)


critique-scott-pilgrim-vol3

En attendant la sortie du film Scott Pilgrim Vs The World, prévue le 20 octobre 2010, je me suis lancé dans la lecture de l'intégrale de la série écrite et dessinée par Bryan Lee O'Malley.

Aujourd'hui je vais vous parler du Tome 3 titré "Scott Pilgrim & The Infinite Sadness", dont le récit est concentré, comme la présage la couverture, sur l'ex de Scott et désormais rock star: Envy Adams.

Avec toujours autant d'humour et de second degré, Scott Pilgrim va devoir affronter Todd, le 3ème ex maléfique de Ramona. Celui-ci est le nouveau petit ami de Envy Adams, amour de jeunessse de Scott, ce qui ne manquera pas de créer des situations embarrassantes entre les 2 couples. 

L'histoire part une fois de plus dans un gros délire, dans lequel Todd (qui sera interprété par Brandon Routh au cinéma) se révèle être un vegan (végétalien) très inspiré des Sayans super-guerrier de Dragon Ball Z, ce qui lui confère des pouvoirs télékinésiques. Il devient alors un redoutable adversaire pour Scott Pilgrim.

todd-ingram-vegan

Globalement j'ai trouvé la première partie du récit un peu lente, prenant le temps de raconter le passé qu'il y a entre Scott et Envy. La seconde partie du livre est quant à elle beaucoup plus rythmée et se concentre sur les combats Scoot vs Todd et Ramona vs Envy. Les références à l'univers du jeu vidéo sont toujours aussi délicieuses, avec par exemple des points de sauvegarde ou des vies supplémentaires ...

Le contenu du livre est riche en contenu et les relations entre les personnages très bien décrites, dommage que parfois on ait du mal à distinguer les différents protagonistes, le style de O'Malley est minimaliste et les personnages se ressemblent beaucoup. A la fin du livre - très touchante - les personnages ont beaucoup évolués, Scott peut enfin tirer un trait sur son passé et se tourner vers l'avenir pour affronter les 4 derniers ex maléfiques de Ramona.
scott-pilgrm-save-point

Ce qui fait la principale force de Scott Pilgrim Vs The World, c'est son style de narration. Une fois de plus Bryan Lee O'Malley bouscules les codes et fait en sorte de nous rappeler qu'il ne s'agit là que d'un livre et s'amuse avec ça grâce à ses personnages qui commentent pour le lecteur ce qui se passe devant eux, ou alors le préviennent que des personnages seront important pour le dénouement de l'histoire.

L'auteur ne se prend pas à la tête à obtenir une histoire cohérente, seules les relations entre les personnages sont réalistes, le reste n'est que prétexte pour amuser le lecteur et lui donner des combats équipes.
Un ton très raffaichissant et qui contribue à faire de Scott Pilgrim un comic pas comme les autres, un vrai bol d'air pur qui ravira la génération qui a grandi avec Internet, les jeux-vidéo, Dragon Ball Z ...

Ma note: 8/10 

PS: Scott Pilgrim #3 VF édité par Milady Graphics sorti en France le 24 Septembre 2010



 

blog comments powered by Disqus
comic con

Les blogs

greenhornetlogo1

wolverinelogoxmenfirstclasslogo
bouton_blog_toutes_adaptations

Dernières news

Abonnements

Newsletter

bouton email
youtube-logo

Les commentaires

Tweetlive #comicconfrance

dossier_captain_america

Nous contacter

Vous souhaitez nous faire parvenir des informations, découvrir de nouveaux produits, promouvoir un évènement ? Contactez-nous.

Par courrier:

Par email:
Formulaire de contact

Wikio - Top des blogs - Cinéma
 logo-club-300-allocine
 feedburner

Partenaire de:
mediacomics_logo