Blog The Avengers  Blog The Dark Knight Rises  Blog Amazing Spider-Man  Superman Man of Steel  Blog Captain America  Blog Thor  Blog Green Lantern  Blog Iron Man  Blog Wolverine  kickasslogo

[Critique] Dredd fait sa loi le 11 Février 2013 en DVD/Blu-ray

Accéder au profil de l'auteur : neoslyder

critique-dredd-3d

Boudé par les cinémas français après le flop au box-office américain, Dredd débarque directement en DVD/Blu-ray le 11 Février de ce côté-ci de l'atlantique.
Adaptation du célèbre personnage créé par John Wagner et Carlos Ezquerrades apparu dans la revue britannique 2000 A.D, Dredd (3D) est la deuxième apparition du personnage au cinéma après le film Judge Dredd incarné par Sylvester Stallone en 1995.
Cette fois-ci c'est Karl Urban qui prend les traits du Juge dans un film plus interessant qu'il n'y parait !

Synopsis :
Dans un avenir proche, les Etats-Unis ne sont plus qu’un immense désert irradié. Mega City One est une métropole tentaculaire rongée par le vice. La seule forme d’autorité restante est représentée par les juges, une police urbaine qui cumule toutes les fonctions : flic, juge et bourreau. Une nouvelle drogue se propage, la Slo-Mo, qui permet de percevoir la réalité au ralenti. Sa distribution est contrôlée par Ma-Ma, ancienne prostituée, devenue baronne de la drogue. Dredd, le juge ultime, va se voir assigner une mission dans les environs de la tour de Ma-Ma et va devoir s’y confronter.

dredd-critique-image1

Oubliez la pseudo-polémique sur le scénario très proche du film The Raid, le film d'arts martiaux de Gareth Evans sorti récemment, Dredd a son identité propre orientée SF et propose une plongée dans la ville post-apocalyptique Mega City One.
Moins fantaisiste que le film Judge Dredd de 1995, Dredd 3D possède une vision très réaliste et fidèle des comics à travers ses guerres de gangs qui sévissent dans Mega City One. Se déroulant en quasi temps réel, la bonne idée du film réside dans le fait de suivre le premier jour de service de la jeune juge Anderson qui va devoir faire ses preuves en patrouillant auprès du célèbre Juge Dredd. Ses capacités psychiques seront un atout car très bien exploités dans le film, alors que Dredd se contentera se faire ce qu'il sait faire : juger et éxecuter.
Par contre la fausse bonne idée du film c'est la fameuse drogue Slo-Mo qui se caractérise à l'écran par de grands ralentis en slow-motion. Au final on a des ralentis beaucoup trop nombreux et qui ne servent à rien, dommage.

dredd-critique-image2

L'autre déception c'est le manque d'ambition du film. Alors que l'action du film The Raid était concentrée dans un immeuble par manque de budget, Dredd 3D possède un budget raisonnable de 45 millions de dollars mais n'a pas l'ambition de nous faire découvrir la ville de Mega City One, toute l'action étant concentrée dans une immense tour barricadée. Le réalisateur Pete Travis avait peut-être pour projet d'introduire ses personnages dans ce film avant de les plonger dans une histoire de plus grande ampleur. Il n'en aura certainement pas l'occasion, c'est la loi du box-office.

Doté d'un scénario creux mais compensé par des personnages badass et attachants, Dredd 3D est une bonne surprise qui aurait mérité sa chance dans nos cinémas. Karl Urban fait un peu trop la grimace pour ressembler au personnage du comics mais il livre tout de même une meilleur performance que son prédécesseur Sylvester Stallone qui avait osé enlever son masque !




A lire aussi :