Blog The Avengers  Blog The Dark Knight Rises  Blog Amazing Spider-Man  Superman Man of Steel  Blog Captain America  Blog Thor  Blog Green Lantern  Blog Iron Man  Blog Wolverine  kickasslogo

Critique du film Chronicle (2012) réalisé par Josh Trank

Accéder au profil de l'auteur : neoslyder

chronicle-surprise-2012
Chronicle est le premier film du jeune réalisateur Josh Trank, qui signe d'ailleurs le scénario aux côtés de Max Landis. L'histoire est celle de 3 adolescents qui se découvrent des super-pouvoirs après avoir été en contact avec un mystérieux artefact. L'origine de l'artefact n'est pas traitée dans le film car celui-ci va se centrer sur ces 3 lycéens et les bouleversements apportés à leurs vies après qu'il aient obtenus des pouvoirs de télékinésie.

Le réalisateur à choisi un style en vogue pour tourner son film: la caméra en vue subjective. Démocratisé par des films tels que REC ou Cloverfield, ce mode de tournage se révèle ici parfaitement justifié car il colle aux propos du film: un ado qui en a marre d'être persécuté par son père et ses camarades d'école et qui décide donc de filmer les chroniques de sa vie. Ce qu'il ne savait pas, c'est que quelque chose d'extraordinaire allait lui arriver, le film qu'il tourne devient donc un témoignage.
chronicle photo 1
Chronicle ne se contente pas reprendre les codes établis par les films précédemment cités, le réalisateur apporte des idées qui raffraichissent le genre et se renouvelle même au cours du film. Commençant avec une vieille caméra à la faible définition, en passant par la caméra HD avec des plans d'ensemble grâce au controle par télékinésie, le film va même jusqu'au bout du concept en ajoutant des images de caméras surveillance lorsque la caméra principale n'est pas présente lors de scènes importantes.
Un film donc qui dans sa forme est plus que convainquant et dénote une grande maitrise de la part du réalisateur Josh Trank.

chronicle photo 2
Mais quant est-il alors du fond, s'agit-il d'un simple film pour adolescent où le film parvient-il à apporter une rélfexion plus poussée ?
On découvre le film avec le point de vue du jeune Andrew, interprété par Dane DeHaan, et accompagné de Matt (Alex Russell) son cousin et Steve (Michael B. Jordan) la star de l'école. Cette nouvelle bande de potes va faire ce que tout ado avec des pouvoirs de télékinésie aurait fait: ils font des gags, friment et surtout volent ! Le film comporte une séquence de vol assez hallucinante qui nous en met plein les yeux.
Toute cette partie du film est très fun et légère, mais c'est pour mieux nous préparer à ce qui va suivre.
Clairement divisé en 4 chapitres (présentation des personnages, la découverte des pouvoirs, l'évolution des personnages et le dénouement final) le film propose un raisonnement sur les super-pouvoirs très interessant. Comment se limiter quand on a un tel pouvoir ? Avec des super-pouvoirs, suis-je supérieur à l'Homme ?
Des raisonnements que n'aurait pas renié Magneto et qui vont hanter le jeune Andrew, à tel point qu'il va finir par franchir la ligne jaune. Son évolution au cours du film est impressionnante, portée par l'acteur Dane DeHaan que j'ai trouvé totalement bluffant.

Avec un budget limité mais beaucoup de bonnes idées inspirées autant de REC que Matrix ou encore Akira, Chronicle est une véritable réussite. Porté par des effets spéciaux de bonne facture (mais avec quelques séquences moins réussies), le film monte en puissance pour nous livrer un acte final époustouflant et sans retenue.
Note note8

Retrouvez toutes les infos sur la fiche du film Chronicle et la bande-annonce ci-dessous:




A lire aussi :