1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
avengerslogo batman3logo ghostrider2logo spidermanrebootlogo supermanrebootlogo captainamericalogo thorlogo greenlanternlogo ironman3logo wolverinelogo xmenfirstclasslogo

[Critique] The Killing Joke : rire et mourir... ou simplement sourire pour la vie !

killing joke_bannire

Les comics sur Batman ne manquent pas dans les librairies, mais certains de ces comics se démarquent par leur contenu largement supérieur en qualité !
The Killing Joke est ainsi devenu culte pour tout lecteur de DC Comics et fan de l'Homme Chauve-Souris, grâce à son scénario prenant (écrit par Alan Moore) et ses dessins superbes (par Brian Bolland). En vue du succès de cette œuvre, elle a été rééditée trois fois depuis sa sortie !

L'histoire tourne autour du combat psychologique entre Batman et son ennemi le Joker. Celui-ci s'est échappé de l'asile d'Arkham et planifie de rendre le commissaire Gordon fou. Tout cela pour prouver que le citoyen parfait peut devenir fou après avoir eu une très mauvaise journée.» 

jokerlaugh-388x300

Ce comic est tout d'abord spécial du point de vue des origines du Joker.
Dans cette histoire, le Joker était un homme pauvre, marié et sa femme était enceinte. Pour pouvoir élever correctement son enfant, il décide de faire un casse avec une bande. Les membres de ce gang sont d'accord, mais ils veulent juste que le futur Joker se déguise en Red Hood, ce qui diffère de la véritable histoire de Red Hood.

Juste avant le casse, des policiers lui apprennent que sa femme est morte par accident à son domicile, et le pauvre homme ne veut alors plus participer au casse, assommé par le chagrin. Mais le gang l'oblige a faire le casse, où il se retrouve face à Batman. Terrifié, il perd son équilibre, tombe de la passerelle où il se trouvait et plonge dans une cuve d'acide. Il devient ainsi le super-vilain que tout le monde connait.
killingjoke4 mini
 C'est de cette histoire que part le comics. Le Joker pense que chacun, comme lui, peut devenir fou après une mauvaise journée, et décide de faire passer le test à Jim Gordon.

Ce qui nous amène à un élément très important de ce comics qui, pour une fois dans un One-Shot, conduira à un changement important et définitif dans le Batverse (l'univers Batman). Le Joker, pour tester le commissaire Gordon, blesse sa fille d'une balle dans la colonne vertébrale ce qui la paralyse des jambes. La fille de Jim Gordon, Barbara Gordon, étant l'actuelle Batgirl à cette époque, ne pourra plus assumer son rôle et deviendra Oracle par la suite.

batman narrowweb__300x4740
 
Cette œuvre est vraiment très sombre, violente, et peut être même choquante comme le sous entendu viol de Barbara par les hommes de mains du Joker, ce qui en fait une œuvre déconseillée aux plus jeunes lecteurs. De plus, l'histoire psychologique entre Batman et le Joker est parfois très complexe.

Pour finir, il n'y a que deux petits défauts à ce comics :
- la traduction : rien que le titre The Killing Joke devient en français Rire et mourir, ou encore pire dans certaines rééditions : Souriez !
- le prix : 15 €, pour même pas 60 pages... Mais ne vous inquiétez pas, la qualité de l'histoire rattrape ce défaut.

 
 
Que dire en conclusion, à part que cette œuvre est un bijou pour tout fan qui se respecte, car non seulement l’histoire est grande, mais le dessin est lui aussi incroyable ?!
batman-the-killing-joke 400x600-333x500

blog comments powered by Disqus

Rejoignez-nous



FaceBook Twitter 48x48 Youtube 48x48 FeedBurner 48x48 Feed 48x48

Films à la une

blog-amazing-spiderman
the-avengers-blog
blog-superman-man-of-steel
dark-knight-rises-blog

Articles populaires

Les dernières images


Les avengers réunis !
Les avengers ré...
4-dredd-pics
4-dredd-pics
3-dredd-pics
3-dredd-pics
2-dredd-pics
2-dredd-pics

Commentaires récents