Imprimer

Punisher: Mort et renaissance d'une légende solitaire...


franken_castle_bannire

Novembre 2010, Marvel Saga 8 - Franken Castle est enfin en kiosque. C'est donc un peu après la bataille, mais toujours dans l'actualité, que je me sens enfin d'attaque pour vous livrer la critique de ce que Marvel nous a pondu de plus décousu, étrange, décalé... Et monstrueux.



R.I.P. Franky...
Retour en arrière. Il y a quelques mois, alors que Dark Reign battait son plein, sont sortis les Marvel Saga -The List, dans lesquels on découvre que Norman Osborn, chef des Vengeurs, a fait une liste des personnes dont il veut le plus la tête. Sur cette jolie petite liste, avec Spider-Man et Nick Fury entre autres, il y a bien évidement le non pas moins célèbre Frank Castle, le Punisher.
Et c'est Daken, fils de Wolverine, qui s'y colle. Et il n'y va pas de main morte... Notre bon americo-italien distributeur de balles de tous calibres finit en morceaux, littéralement : bras, jambes, et même tête, presque tout est coupé et jeté du haut d'un immeuble dans une petite ruelle en contre-bas... Une ruelle où arrivent bientôt d'étranges créatures...

franken_castle_00

Jour du ramassage des ordures ?
Ces créatures sont des monstres ! Parmis celles qui ramassent les morceaux de Frank, on peut citer notamment des Moloids de l'Homme-Taupe, ou encore l'Homme-Chose. Ceux-ci stoppent (brutalement...) les agents du H.A.M.M.E.R. (l'organisation de Norman Osborn qui a remplacé le SHIELD) et embarquent le puzzle humain (marrant, sachant que l'un des ennemis principaux du Punisher n'est autre que Jigsaw, "le Puzzle"... bref).
Pourquoi font-elles tout cela ? Parce qu'elles appartiennent à la Légion des Monstres, une société secrète vivant sous terre dans les anciens tunnels des Morlocks, réunissant tous les êtres étranges, bizarres, moches, différents...qui existent.

franken_castle_01

La Guerre des Monstres
À la tête de cette Légion, Morbius le vampire vivant (ancien ennemi de Spider-Man), le Loup-Garou (le fils de J.J.Jameson) et la Momie (pas celle des films). Ceux-ci, ainsi que toutes les autres créatures qui les ont rejoint, se cachent car ils sont traqués par une ligue japonaise de tueurs de monstres, sous l'égide d'un "homme-robot" vieux de plusieurs siècles dont l'histoire est des plus douloureuses. Celui-ci a d'ailleurs une idée derrière la tête et compte bien prendre à Morbius quelque chose de très important pour la suite des aventures de Frank.
Bref, en attendant, Morbius réussit tant bien que mal à ramener Frank parmis les "vivants" !!! Celui-ci pète carrément un cable, forcément ! Et vas-y que je casse tout, et que je grogne, et que je suis pas content... Après avoir réussi à le calmer, la Légion des Monstres lui explique ce qu'elle attend de lui : connaissant ses "talents" pour la stratégie, la guerre et le massacre, elle veut tout simplement qu'il la protège et la débarasse de ses ennemis. Refus, négociations, attendrissements, attaque des méchants, chamboulement des croyances et de la vie de Frank... Ainsi va à peu près le schéma du début, et je ne vous en révelerai pas plus car la suite, il faut la découvrir par soi-même !

franken_castle_02


Une histoire Franktastique ???
Que donne cette épopée niveau scénario ? Rick Remender (Punisher, Thunderbolts, Uncanny X-Force...) nous livre une histoire à la fois hors du commun et... Hors du commun ! Ok, d'accord, les monstres et créatures bizarroïdes, chez Marvel, on a l'habitude. Mais là, c'est tout de même quelque chose d'exceptionnel : un des personnages phare de la maison des idées passe du statut de tueur vengeant sa famille à celui de monstre tout droit tiré du bouquin de Mary Shelley ! Ce n'est vraiment pas banal ! Ok, Spidey a déjà eu droit à sa crise "je suis une araignée géante" et Hulk se trimbale une bonne collection de mutations, mais tout ce qu'ils ont eu n'a jamais été définitif ! Ici, normalement, si ! Rien que ça, ça vaut le détour.
Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, rien de bien extraordinaire, quelques bons rebondissements et des scènes d'actions tout de même très soignées scénaristiquement puisqu'elles s'enchainent assez bien. Mais notre bon vieux Frank est toujours aussi dégueulasse, il s'en donne toujours à coeur joie et tranche généralement assez bien dans le vif du sujet (ça, on aime !). Tout de même un peu bizarre de le voir parfois perdre la face et être moins stoïque que d'habitude, mais en même temps, vu ce qu'il vient de vivre (on ne meurt et ne réssuscite pas tous les jours... ah ben si, chez Marvel si, suis-je bête ?!).

franken_castle_05

Et les dessins alors ? Un patchwork d'art moderne ?
Alors là, pas tout à fait ! Tony Moore (tout de même premier dessinateur de The Walking Dead !) n'est vraiment pas le meilleur pour ce genre de comic. Les dessins ne brillent pas par leur splendeur et leur précision, les proportions ne sont pas toujours maîtrisées et on a parfois droit à un petit cafouillis de trucs et de machins. Les couleurs suivent le même chemin puisqu'elles sont à certains moments assez moches et imprécises. Ok, le dessin n'est pas très beau... Mais mine de rien, cela colle à l'ambiance ! Après tout, c'est une histoire de monstres ! Et puis il y a tout de même de belles surprises, comme certaines cases qui semblent tirées de croquis de Tim Burton ou encore le passage sur le passé du méchant dont le style graphique change radicalement (et le dessinateur aussi, évidemment). Donc une fois la stupeur passée, on se laisse emporter !

franken_castle_04

Vraiment nécessaire ?
Oui
et non. Non d'abord car c'est une histoire close avec un début et une fin, ainsi qu'avec peu de références à garder pour la suite. Petit oui ensuite car c'est tout de même sympa de voir dans quel état primaire revient Castle. Enfin, gros oui car il y a une référence qui est très importante pour la suite des aventures du Punizhombie (ce que le méchant veut dérober à Morbius, et dont j'ai parlé plus haut). De plus, aux Etats-Unis, Franken Castle a déjà croisé sous sa nouvelle forme les routes de Wolverine et de Deadpool, et a déjà eu le loisir de retrouver Daken et de lui exprimer son mécontentement (apparemment même plusieurs fois !). Un programme des plus alléchants, dont la publication en France devrait venir assez vite si ce premier volume des nouvelles aventures du "Punisher" reçoit un bon accueil ! À bon entendeur, salut !

franken_castle_03







relatedArticles

blog comments powered by Disqus