Blog The Avengers  Blog The Dark Knight Rises  Blog Amazing Spider-Man  Superman Man of Steel  Blog Captain America  Blog Thor  Blog Green Lantern  Blog Iron Man  Blog Wolverine  kickasslogo

Scott Pilgrim Vs The World: la critique

Accéder au profil de l'auteur :

scott-pilgrim-critique-cinecomics

Alors voilà! C'est fait! Je me suis acheté ce matin le DVD de cet ovni cinématographique légitimement attendu par une horde de geek (que nous sommes tous à Cinecomics, je peux le dire sans me tromper...).

Avant d'aller plus loin, je vais d'abord vous exposer les enjeux de l'intrigue:

Scott Pilgrim (Mickael Cera) est un jeune homme de 23 ans qui vit à Toronto. Il vit en colocation avec son meilleur pote, qui est gay, Wallace (superbe Kieran Culkin, oui le frère de...). Son quotidien est rythmé entre son boulot et son groupe Sex Bob-Omb. Jusqu'au jour où il rencontre Ramona Victoria Flowers (Mary Elizabeth Winstead), la fille de ses rêves. Mais pour la concquérir, il devra affronter les 7 ex-petis amis de Ramona...

7 ex scott pilgrim

La filmographie d'Edgard Wright nous a prouvé par le passé qu'il est capable de se frotter à tous les genres, que ce soit le film de zombie (le génial "Shaun of the dead") ou bien le film d'action ("Hot Fuzz"), on pouvait donc s'attendre à quelque chose de vraiment sensass avec ce comics book movie (si on peut appeler "Scott Pilgrim" un comics tant les genres s'y bousculent...) et le pari est à moitié gagné...

Le réalisateur nous livre, dans sa version, l'une des adaptations les plus fun jamais vues au ciné. Je dis "sa version" car l'auteur prend quelques libertés avec le matériau d'origine mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. Et de l'ivresse, il y en a. Tout d'abord, la mise en image du film, qui peut faire penser parfois à "Speed Racer", est tout simplement sidérante et le film est truffé de clins d'oeil aux jeux vidéo que seul un geek pur et dur pourra identifier. Et ça commence dès le logo universal, vient ensuite le thème de "Zelda" pour ceux qui ont plus de 25 ans, comme moi, et puis des combat dignes d'un "Street Fighter" ou encore de "Mortal Kombat" qui avait fait le bonheur des possesseurs de Megadrive ou de Super NES et également les points bonus gagnés à chaque fois qu'un "boss" est battu. Le film est réellement construit comme un jeu vidéo.

thumb_scott-pilgrim-combat-patel

Là où l'auteur est intelligent, c'est qu' il ne se contente pas de servir une bouillie numérique bourrée de testostérone mais il offre également une romance comme intrigue principale (comme ça, toi, le mec, tu pourras amener Moumoune au ciné avec toi, elle va adorer...) entre deux jeunes post-adolescents. Même si le couple Scott-Ramona fonctionne très bien à l'écran, en dépit de Michael Cera qui semble être fait de caoutchouc tellement il a l'air mou du genou, les seconds rôles apportent de l'épaisseur et de la fraicheur à tout ça. Le coloc de Scott est tout simplement hilarant, l'ex petite copine de Scott est une groupie très agaçante mais qui s'averera déterminante pour la suite et les sept ex sont tous impressionants.

Mention spéciale à Brandon "Superman" Routh (Tod Ingram) qui a plus de charisme en 15 min qu'en 2h30 dans cette bouse que je ne nommerai même pas, et à Chris "Captain America" Evans (Lucas Lee) dans un rôle qui lui va comme un gant.

thumb_scott-pilgrim-todd-ingram-routh

Malgré tout, le film a tendace à un peu s'essoufler en moitié de métrage, et on se dit parfois "bon encore 4 ex avant la fin...", mais le métrage reprend sa vitesse de croisière jusqu'à un final prévisible mais superbement orchestré.

En bref, le métrage surpasse largement Kick-Ass (la comparaison me parait évidente) en nous offrant un spectacle vraiment fun et totalement hors des sentiers battus.

Note: 18/20


Téléchargez le dossier de presse du film Scott Pilgrim pour toujours plus d'anecdotes du tournage !

PRÉCISIONS: Cet article a été envoyé par un membre actif de la communauté de cinecomics.fr. Si vous souhaitez vous aussi proposer un article pour qu'il soit publié sur notre site, envoyez-nous votre article à l'adresse mail : webmaster [at] cinecomics . fr