1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Blog The Avengers Blog The Dark Knight Rises Blog Ghost Rider 2 Blog Amazing Spider-Man Superman Man of Steel Blog Captain America Blog Thor Blog Green Lantern Blog Iron Man Blog Wolverine Blog X-Men First Class

[Test] Spider-Man : Aux frontières du Temps... Un jeu un peu à la limite...

  A propos de l'auteur:
Publié par Clement P dans Jeux vidéo  |  9 Commentaires
spiderman_eot_critique

Le Tisseur tente de se payer un petit voyage temporel pour faire la rencontre de son alter ego futuriste, Spider-Man 2099, dans le nouveau jeu édité par Activision et développé par Beenox Studios : Spider-Man : Aux frontières du Temps (titre original : Edge of Time).

Les deux bougres devront en effet s'entraider pour restaurer le cours du temps. Malheureusement ce partenariat n'est pas aussi percutant qu'on pouvait l'espérer. Même si l'idée de base n'est pas des plus mauvaises...

Les jeux tirés de l'univers Spider-Man se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. On a ainsi eu le droit au meilleur comme au pire depuis que le Tisseur a atteri sur nos consoles. Le studio Beenox, à qui l'on doit ce nouvel épisode, s'était déjà illustré en nous offrant un Spider-Man Dimensions fort sympathique l'année dernière.

Beenox recycle plus ou moins le concept avec son nouvel opus à la différence près que les deux dernières versions du héros sont passées à la trappe (Spider-Man Ultimate et Spider-Man Noir). Ces disparitions se font au profit d'une nouvelle approche scénaristique qui se veut plus cohérente (sans toutefois y parvenir).
Spider-Man-Edge-of-Time_2011_07-21-11_002.jpg_600

Comment notre bon Parker fait-il pour voyager dans le temps ? Rien de plus simple !
En 2099, un scientifique travaillant pour Alchemax crée un portail temporel lui permettant de revenir dans les années 70 pour changer le cours du temps. Spider-Man 2099 compte bien réparer les choses et s'injecte donc un échantillon de l'ADN de Peter Parker afin de pouvoir entrer en contact télépathique avec ce dernier.

Durant le jeu, on incarne alternativement les deux héros
bien qu'ils soient dans deux époques différentes (et entièrement opposées). Ces deux hommes en collants vont même régulièrement s'entraider : les actions de celui qui se trouve dans le passé vont avoir un impact sur l'environnement futuriste (ce qui peut paraître exagéré) . Il s'agit par exemple de modifier les plans d'un bâtiment pour faire apparaître une issue ou de détruire un prototype pour faire disparaître un méchant robot tueur...

Le scénario reste vraiment tiré par les cheveux
même si le concept semblait sympathique sur le papier
. On aurait aimé voir Spidey s'épanouir dans de vastes niveaux ouverts en tissant sa toile entre les buildings de New York... Mais non , on doit se contenter des couloirs minuscules d'Alchemax.

spider-man-aux-frontieres-du-temps-playstation-3-ps3-1318607486-152
Comment ça, il est pas top mon jeu ?

Le gameplay est très peu varié
, la plus grosse différence tient au fait que Spidey est capable d'utiliser son endurance pour être intouchable tandis qu'elle permet à Spider-Man 2099 de créer un double holographique qui fonctionne comme un leurre . Encore une fois, la recette n'est pas mauvaise en soi mais l'aspect incroyablement répétitif de ces combats finira par nous taper sur le système. Pour résumer, les phases de gameplay redondantes et le fait de naviguer toujours dans les mêmes environnements vous donneront rapidement l'impression de tourner en rond.
Et pour empirer , vous aurez affaire encore et encore aux mêmes types d'ennemis. Ils se montreront juste de plus en plus nombreux au fil de votre progression et les couleurs pourraient changer. Il est bien entendu possible d'améliorer les capacités des deux personnages avec les orbes et les araignées radioactives.

De petites récompenses sont « dissimulées ». Elles sont d'ailleurs relativement maigres et pas mal de références ne parleront qu'aux véritables connaisseurs du comic. On remarque au passage quelques rares dialogues (mal faits) qui feront certainement sourire les amateurs de l'univers Marvel.

On aurait par exemple aimé croiser un peu plus d'adversaires issus des comics. On a du mal à se contenter de brèves rencontres qui n'ont ni queue ni tête avec notamment un Anti-Venom lobotomisé et une Chatte Noire défraîchie... Au final, on se retrouve avec un jeu qui comporte certes quelques qualités, mais qui manque surtout cruellement d'ambition . Si vous vous y ennuyez , ne vous inquiétez pas , c'est normal...

spider-man-edge-of-time-gameplay-6
 
spider-man-aux-frontieres-du-temps-playstation-3-ps3-1311271418-018

Les graphismes de ce nouvel épisode sont techniquement un poil plus réussis que ceux de Spider-Man Dimensions mais on perd du même coup le look cartoon qui faisait le charme de ce dernier. La pauvreté et le côté répétitif des décors n'arrangent pas vraiment les choses. Vous pouvez heureusement compter sur des cinématiques bien réalisées pour relever le niveau ainsi qu'une modélisation des personnages plutôt agréable .

Comptez environ sept heures pour voir le bout de l'aventure... C'est court et pourtant vous aurez le temps de visiter chacun des environnements deux ou trois fois (mais sans plaisir).

 spider-man-aux-frontieres-du-temps-playstation-3-ps3-1313056882-027_m

En bref, Spider man : Aux frontières du Temps, malgré une bonne idée de base, se voit extrêmement pauvre, vide et mal construit. Une ambiance répétitive rend presque l’expérience de jeu désagréable. Personne ne vous en voudra si vous passez à coté. En espérant que Beenox réussisse mieux son prochain opus...


blog comments powered by Disqus

Rejoignez-nous



FaceBook Twitter 48x48 Youtube 48x48 FeedBurner 48x48 Feed 48x48

Articles populaires


Les dernières images


Dredd - Affiche officielle
Dredd - Affiche...
575645_10150959366809723_1273194496_n
575645_10150959...
540649_10150959366694723_2145610583_n 1
540649_10150959...
532679_10150959366644723_1763437729_n
532679_10150959...

Commentaires récents