Blog The Avengers  Blog The Dark Knight Rises  Blog Amazing Spider-Man  Superman Man of Steel  Blog Captain America  Blog Thor  Blog Green Lantern  Blog Iron Man  Blog Wolverine  kickasslogo

Toute l'histoire de Captain America à travers les comics

Accéder au profil de l'auteur : ComicShadow

23_Captain_America_comics

Avant de retrouver notre super-héros américain sur grand écran, un petit briefing de ce qui est arrivé dernièrement au personnage dans les comics s'impose. Le mois prochain, les comics Marvel vont être totalement remaniés et vont entrer dans l'ère "The Heroic Age". Si vous voulez commencer une collection de comics, c'est LE bon moment. Et si vous voulez savoir où en est le Captain avant de vous y mettre, alors cet article-résumé est pour vous !


Ce bref résumé des éléments nécessaires à l'histoire du personnage commence par le retour d'une personne que tout le monde croyait morte...

Past War : Le Retour du Bucky
Comme vous le savez surement, vers la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Captain America a voulu arrêter un missile lancé sur les Etats-Unis. Lui et son fidèle compagnon d'arme et meilleur ami, Bucky, ont donc sauté sur ledit missile alors que celui-ci commençait sa course. Ils réussirent à faire exploser le missile en vol, Captain tombant dans l'eau glacée et devant y rester des décennies, et Bucky étant laissé pour mort...

Retour vers le futur. Captain rencontre dans une récente aventure un nouvel ennemi, froidement baptisé "le Soldat d'Hiver". Et là, c'est le choc : il se trouve que cet homme n'est autre que Bucky lui-même !!!

En fait, des russes ont récupéré son corps dont seul le bras gauche a été pulvérisé, et l'ont cryogénisé en ne le ressortant que de temps en temps pour des missions secrètes d'assassinat. Etant gravement amnésique à cause de l'explosion, il suffit d'un peu de manipulation, d'un entrainement intensif, et d'un nouveau bras bionique tout neuf, et le voilà de retour pour barrer la route de notre bon vieux héros. Autant dire que celà le perturbe pas mal... Mais bon, à force évidemment, il réussit à faire revenir la conscience de Bucky, et après une crise existentielle de ce dernier, les deux compères redeviennent de bons amis !

01
02
Guerre et Paix... Et décès.
Peu après, l'évènement "Civil War" débute, avec la destruction accidentelle de la ville de Stamford lors d'un affrontement entre des jeunes héros présomptueux et des super vilains trop puissants. Cette catastrophe amène directement le gouvernement à voter une loi obligeant les personnes masquées ou ayant des pouvoirs à se déclarer auprès de l'état et à travailler en règle, pour le gouvernement.

Captain America décide que trop c'est trop, et il devient le chef du groupe anti-recensement, de ceux qui veulent garder leur anonyma et leur liberté. En face, le camp de Iron Man, avec les pro-recensement.

Après de nombreuses choucroutes où tout le monde se fend la poire pour de vrai à coup de patates dans le lard (comment enchainer sur une critique culinaire en 15 secondes...), Cap' comprend que là, ça suffit, on a déjà fait trop de blessés et de morts... Il se rend !
Sauf que sur les marches du Palais de Justice... BAM, il se fait tirer dessus à plusieurs reprises, et... Meurt !!! Oui, Captain America meurt !!!!!!! ... Oh c'est bon on est chez Marvel, on fait croire à ça quelques temps et puis on le ramènera ;)

03

04

Cosplay Party !
Il est mort ! Tragédie ! Tragédie !
Bucky reprend son costume, du moins son symbole puisqu'il modifie en bonne partie le costume. Il reprend également son bouclier, à la demande de feu Captain America, par le biais d'un testament laissé à Tony Stark. Et ainsi naît un nouveau Captain, qui n'hésite pas à utiliser une arme à feu, et qui est beaucoup moins large d'épaules et moins droit (au niveau du caractère) que le précédent.

Le Punisher reprendra également un temps le costume et le symbole patriotique, pour vaincre un nazi revenu d'on ne sait où. Mais il le lâchera vite, estimant ne pas être assez digne de le porter, et trouvant que le poids de ce qu'il symbolise pèse trop sur ses épaules (quelle lavette ce type !).

06

05

07
Il faut sauver le soldar Rogers !
Il y a peu, grâce à la petite saga "Captain America Reborn", on apprend que finalement, il n'est pas mort ! (original, n'est-ce pas ?)

En fait, l'arme avec laquelle il a été touché a été créée spécialement par le chercheur nazi Arnim Zola (non, pas Emile !) et a dissocié son esprit de son corps pour faire croire à sa mort ! Maintenu prisonnier dans une machine pour que son corps serve de réceptacle à l'esprit de Crâne Rouge qui est alors bloqué dans un robot (ouep... je sais... ô_o), des évènement inattendus font que l'esprit du Captain se met à voyager et à s'égarer dans le passé !

Ainsi il revit en boucle des passages de sa vie, des évènements et des guerres, des moments qu'il aurait voulu oublier comme des moments de pur bonheur, sans pouvoir rien y changer. Heureusement, il est sauvé de cet enfer par une équipe de Vengeurs secrets, et affronte une fois de plus Crâne Rouge. Bref, à retenir : il a souffert, revu toute sa vie défiler, mais il est de retour !!!

08
Et après, et maintenant ?
Ayant repris en partie son costume qu'il ne supporte plus tout à fait, il aide les Vengeurs à vaincre les Vengeurs Noirs de Norman Osborn (voir les comics Dark Reign) qui assiègent et détruisent la cité d'Asgard qui flottait désormais dans une plaine désertique vers le Texas, il me semble (voir la saga Siège).

Le règne du mal d'Osborn étant définitivement terminé, les vrais héros vont pouvoir ressortir de l'ombre et reprendre leur place. C'est pour celà que commence dès le mois prochain "The Heroic Age". Pour ce qui est de Captain America, il a pris du grade, puisque le président en personne lui a demandé d'être à la tête de la Sécurité Nationale à la place d'Osborn.

Captain va donc pouvoir prendre pas mal de choses en mains, prendre des décisions importantes pour le bien de la Nation et de ses collègues masqués... Et changer de look au passage ! En tous cas, une chose est sûre : nous n'avons pas finis d'entendre parler du super soldat...

0910

 


A lire aussi :